Province
Limbourg
Localité
Tessenderlo
Date de réalisation
septembre 2011
Maître d'ouvrage
Commune de Tessenderlo
Concepteur
Antea Group
Entrepreneur
Huijbregts Wegenbouw

Récemment, l’accès à l’établissement scolaire situé au croisement de la Heilig Hartlaan et de la Stationsstraat de Tessenderlo a été totalement rénové. Cette rénovation – mise en œuvre par Huijbregts Wegenbouw fait part du réaménagement de la Grand-Place et des rues du centre-ville. Par conséquent, le matériau choisi pour les rues adjacentes fut également utilisé dans le cadre des travaux liés à l’accès à l’établissement scolaire. Dans la Stationsstraat, faisant partie du centre-ville, un appareillage sauvage a été installé autant pour les trottoirs que pour les pistes cyclables. Ces zones d’utilisation fonctionnelles se distinguent maintenant clairement par l’utilisation de pavés avec couche d’usure lavée sous forme d’appareillage sauvage, respectivement en gris et en rouge.

Selon Carolien Haijen du Groupe Antea, responsable pour la conception, le procédé a été délibérément abandonné à hauteur de l’entrée de l’école. Pour l’aménagement de cette petite place, le choix s’est porté sur de grandes dalles serrées. Madame Haijen justifie son choix comme suit : « L’espace situé devant l’école était constitué d’une pelouse comprenant quelques plantes éparses et bordée par un muret. Il devait faire place à un carré destiné à permettre aux élèves et enseignants d’y attendre avant et après les cours. L’espace se devait également de permettre aux passants de s’y retrouver et d’y profiter d’une certaine tranquillité. A ce titre, les dalles de 100x100 cm offraient un contraste évident avec le trottoir tout proche. De cette manière, l’espace ainsi constitué apparaissait comme une place à part entière plutôt qu’une vaste zone piétonne. En outre, l’alignement assez simple des dalles apporte une touche de sérénité et de calme à cet espace »

Pour ce projet, ce sont les dalles SAXUM de grand format de 100x100 cm, avec couche d’usure lavée qui ont été utilisées. Une combinaison de teintes grises et noires a été mise en place afin de souligner le caractère ludique de l’espace. En outre, les dalles noires sont moins nombreuses et disposées sur la place selon un schéma totalement aléatoire.

Les bancs fabriqués sur mesure ont été adaptés à la taille des dalles afin de donner l’impression que l’ensemble est constitué d’un gigantesque puzzle. Selon Madame Haijen, l’alignement de l’ensemble des éléments – du dallage aux plantes en passant par le mobilier urbain et l’éclairage – offre au résultat un lieu de rencontre et d’attente agréable tant pendant les heures de cours qu’en dehors. Les images ci-jointes en témoignent.