Depuis le début 2015, l'utilisation de pesticides pour détruire les mauvaises herbes est interdite aux administrations publiques sur de nombreux terrains. L'impact de cette nouvelle législation ne saurait être sous-estimé, car l'utilisation de méthodes alternatives a un coût substantiel. Le pavage résistant aux mauvaises herbes Nevergreen offre la réponse au problème. Ce concept de notre gamme Street Works empêche en effet le développement des mauvaises herbes au lieu de les détruire, constituant ainsi une solution à long terme plus écologique et qui permet une réduction appréciable du coût d'entretien.

Une nouvelle législation sur le désherbage entrée en vigueur depuis le début 2015

Depuis le 1er janvier 2015, les services publics ne peuvent plus utiliser de pesticide que dans des cas de figure très restreints. La législation renforcée fait suite à l'Arrêté du Gouvernement flamand du 15 mars 2013 portant les modalités relatives à l'utilisation durable des pesticides en Région flamande pour les activités non agricoles et non horticoles et à l'établissement du Plan d'Action flamand pour l'utilisation durable des Pesticides (« Vlaams Actieplan Duurzaam Pesticidengebruik »), qui fait lui-même suite à la Directive Européenne 2009/128/CE du 21 octobre 2009.

La loi s'applique aux Villes, Administrations communes, CPAS et autres services publics, tels que chemins de fer, routes régionales, cours d'eau, mais aussi aux écoles, hôpitaux, crèches et établissements de soins.

L'impact de la nouvelle législation ne doit pas être sous-estimé

La lutte contre les mauvaises herbes reste nécessaire, non seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi pour permettre un entretien durable des infrastructures et pour garantir la sécurité des usagers.

Divers moyens alternatifs permettent de lutter contre les mauvaises herbes sans utiliser de pesticides. On peut ainsi désherber en utilisant un chalumeau, une brosse ou de la vapeur. Ces méthodes sont toutefois plus onéreuses que le désherbage avec des pesticides. Elles nécessitent beaucoup de main-d'œuvre, doivent être répétées plusieurs fois par an et nécessitent un investissement dans les appareillages nécessaires tels que brosses, chalumeaux et machines à vapeur. En outre, ces techniques nécessitent parfois une modification de l'aménagement du domaine public.

Ces méthodes sont du reste néfastes pour l'environnement elles aussi. Il suffit de penser aux émissions de CO2 et à la consommation d'énergie qui y est liée. De plus, le parking ou le trottoir doivent souvent être barrés pour désherber l'espace public, ce qui perturbe la circulation.

Mieux vaut prévenir que guérir

Les méthodes de désherbage précitées ne sont prévues que pour éliminer les mauvaises herbes déjà apparues. Prévenir au lieu de guérir constitue une solution alternative intéressante. Ceci est possible en utilisant le pavage résistant aux mauvaises herbes Nevergreen. Ce concept combine des pavés en béton à un joint élargi rempli d'un mortier de jointoiement empêchant le développement des mauvaises herbes. Rendant le désherbage inutile, Nevergreen constitue une solution très écologique qui permet aux administrations publiques de réaliser d'appréciables économies sur leur budget d'entretien. Une nouvelle preuve qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

Le pavage résistant aux mauvaises herbes Nevergreen offre en outre l'avantage d'être très facile à poser et d'être constitué de pavés qui peuvent généralement être démontés.

Choisir un pavage résistant aux mauvaises herbes ne signifie pas renoncer à la créativité

Choisir un pavage résistant aux mauvaises herbes ne signifie pas nécessairement que vous renoncez à la créativité de votre concept.

La gamme Nevergreen de Stradus Infra propose en effet des pavés de différents formats, finitions et couleurs. Soit dit en passant, les formats 22x22 cm et 20x20 cm sont totalement conformes au Cahier des Charges-type 250 (SB 250 3.1) pour la construction de routes récemment revu.

Vous pouvez également choisir entre différents types de mortiers de jointoiement. Ils sont disponibles en plusieurs couleurs et Stradus Infra propose, en fonction de l'application, une variante liée à l'époxy et une variante liée au ciment. Le mortier de jointoiement lié au ciment est lui aussi entièrement conforme au Cahier des Charges-type 250 (SB 250 3.1) pour la construction de routes.

Les donneurs d'ordre souhaitant avoir la garantie d'un jointoiement des pavés à joint parfait peuvent aussi faire appel pour cela à Stradus Infra. Nous proposons en effet ce service en sous-traitance.

Plusieurs services publics sont déjà enthousiasmés par le pavage résistant aux mauvaises herbes

Depuis le lancement de Nevergreen il y a trois ans, plusieurs administrations publiques ont utilisé le concept et s'en félicitent. C'est ainsi que le pavage résistant aux mauvaises herbes Nevergreen a déjà été utilisé par la Handelsschool de Hasselt, l’établissement de soins Sint-Jozef de Neerpelt et Hakkeveld à Alken. Plus récemment, Nevergreen a encore été utilisé sur le terrain d'exercices de l'école des pompiers PLOT de Genk et le ‘Kloostertuin’ à Neerpelt.

Pour plus d'informations, consultez la brochure Nevergreen.