Sur l'ancien site Philips à Hasselt, le « Corda Campus » est en pleine construction. Le parc d'activités, une filiale de la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM), s'oriente surtout vers les technologies et les services innovants. Au final, le parc d'activités accueillera 56 000 m² de bureaux, 8000 m² d'ateliers et 12 000 m² de laboratoires pour des entreprises établies et de nouvelles pousses actives dans les secteurs de l'ICT, des médias et des services. Flexibilité, service, innovation, émulation et réseaux sont les thèmes centraux du concept !

En outre, chaque élément du projet sur le « Corda Campus » sera conçu de manière durable. La toiture verte inclinée sur l'immeuble de bureaux Corda1, qui doit servir d'isolation thermique et de stockage temporaire des eaux de pluie, est un exemple qui saute immédiatement aux yeux. L'intérieur du site est en outre aménagé en zone à faible trafic. Un parc de 3 hectares constitue le poumon vert du campus.  La sensation de campus est soulignée par les sentiers de promenade et les pistes cyclables qui relient les différents bâtiments. Des séparations visuelles ont été créées à l'aide de plantations et d'une variation dans le paysage. 

Tuincreaties Alain Dor a conçu le projet d'aménagement du parc. Ruth Bervoets, architecte paysagiste explique le raisonnement sous-jacent du projet. « Le parc, qui est public, constitue le prolongement du nouveau bâtiment Corda1 et relie aussi tous les autres bâtiments sur le campus. Pour rappeler la forme asymétrique et la corniche en béton du bâtiment, nous avons décidé donner une forme asymétrique à la « table d'eau », l'un des éléments emblématiques du parc, et de la revêtir d'élément en béton avec un large bord de manière à ce que les visiteurs puissent s'y assoir. » Stradus Infra a fourni pour ce faire 22 éléments sur mesure en béton autocompactant et Tuinwerken Bart Janssen a assuré la pose.

L'aménagement du parc du campus tient en outre compte d'une intégration maximale de la verdure. « Comme revêtement le long du bâtiment et pour une partie des sentiers de promenades, nous avons opté pour une dalle en béton de 200x80x12 cm. Étant donné que les eaux de pluie sur le terrain doivent s'infiltrer sur le site, les dalles grand format ont été disposées en bandes avec un joint de 7 cm », a ajouté Ruth Bervoets. Le concept d'infiltration dans le sol et le résultat final verdoyant, créé par les larges joints engazonnés se prêtent parfaitement au raisonnement durable central. La pose est exécutée par Slegers Algemene Aannemingen NV sous la direction du chef de projet Roel Peters et est depuis quasiment terminée. Quand les travaux seront finis, plus de 2500 m² de sentiers auront été aménagés avec près de 1600 dalles fabriquées sur mesure. Les dalles sont d'une grande stabilité dimensionnelle et se posent facilement à l'aide d'une pince à vide. Ceci permet d'obtenir un bon rendement malgré un large joint.

Autre élément digne d'intérêt, les bordures intelligentes Inviso ont été utilisées pour fermer les dalles. Cette nouvelle bordure invisible permet de délimiter proprement la surface pavée sans bordures visibles. Une fois, les plantations et l'engazonnement effectués, la bordure Inviso est invisible.