Bio-Planet, qui fait partie du Groupe Colruyt, est une chaîne de supermarchés distribuant exclusivement des produits biologiques et écologiques. Pour la construction et l'aménagement de ses magasins, Bio-Planet également opte pour des solutions et alternatives respectueuses de l'environnement.   

L'enseigne a fortement insisté sur le caractère durable de son dixième magasin, qui ouvre ses portes demain -mercredi le 11 novembre. Le point de vente de Nossegem est un magasin basse énergie qui consomme dix fois moins qu'un magasin classique. Les abords également ont été aménagés dans un souci écologique. « Chez Bio-Planet, nous sommes en permanence à la recherche de matériaux novateurs qui s'inscrivent dans notre vision du développement durable », assure David Coulembier, chef-architecte chez Bio-Planet.  

« Pour le premier nouveau bâtiment de Bio-Planet à Korbeek-Lo, nous avions choisi une construction passive. Pour notre deuxième nouveau bâtiment à Nossegem, nous sommes allés plus loin encore. Il s'agit une nouvelle fois d'un magasin basse énergie, mais nous avons également prêté attention à l'aménagement extérieur », ajoute David Coulembier. On y retrouve notamment un hôtel à insectes, mais également une borne de recharge pour voitures et vélos électriques. En outre, les parkings ont été réalisés (par Geussens Algemene Ondernemingen en sous-traitance pour Schoofs Bouw) en pavés en béton purifiant l'air. La couche d'usure des pavés contient des perles enrobées de dioxyde de titane actif. Le dioxyde de titane active une réaction photocatalytique qui décompose les oxydes d'azote nocifs en nitrates inoffensifs, lesquels sont tout simplement emportés lors de l'averse suivante. 

« Pour nous, l'important est d'être cohérents. L'utilisation de panneaux solaires ne s'est pas avérée adaptée à notre magasin de Nossegem, mais nous croyons dur comme fer en ces pavés purifiant l'air, ce qui pouvait justifier le surcoût ». Lors de projets de construction futurs, le Groupe Colruyt optera également pour des pavés purifiant l'air.